Efficacité de l’automatisation du rappel des consignes préopératoires par SMS à j—1 en chirurgie ambulatoire
30 septembre 2015

Auteurs :
Jules Boucon, Florence Marchand-Maillet , Didier Sciard , Marc Beaussier ; Département d’anesthésie-réanimation, unité de chirurgie ambulatoire, hôpital Saint-Antoine, GH Est AP—HP, Paris, France

Auteur correspondant :
bouconjules@gmail.com (J. Boucon)
r

Efficacité de l’automatisation du rappel des consignes préopératoires par SMS à j—1 en chirurgie ambulatoire

Introduction

L’appel le jour précédant (j—1) l’intervention, actuellement réalisé par téléphone, fait partie des bonnes pratiques en chirurgie ambulatoire (CA) [1]. Il permet de rappeler les consignes préopératoires (CPO) et de donner l’heure de convocation du patient et de son accompagnant. Le nombre croissant de patients pris en charge en CA incite à développer des techniques de rappel automatisées. Le SMS, utilisé par 70% des fran ¸cais [2], semblerait être actuellement le moyen le plus adapté. L’objectif de l’étude était de comparer l’efficacité du rappel des CPO et de l’heure de convocation par SMS par rapport à l’appel téléphonique.

Matériel et méthodes

Les patients programmés en CA, majeurs, francophones, possesseurs de téléphone portable et sans trouble cognitif étaient inclus durant 2 périodes consécutives. Le groupe «Appel » (A) bénéficiait de l’appel téléphonique et le groupe « SMS » (S), d’un protocole automatisé, tous deux émis à j—1 de la CA. Le critère de jugement principal (CJP) était le respect des CPO et de l’heure de convocation par les patients (absence de dysfonctionnement dans leur prise en charge le jour de l’intervention : cf. Tableau 1). Le CJP était comparé par un test de Chi2.

Résultats

Au total, 301 patients dans le groupe A et 298 dans le groupe S ont été inclus dans l’analyse. Les critères démographiques étaient similaires dans les deux groupes. Le résultat du CJP est présenté dans le tableau. Les consignes étaient mieux respectées dans le groupe S que dans le groupe A (p < 0,001). 89% des patients étaient satisfaits quel que soit le mode de rappel des CPO. A posteriori les patients qui auraient préféré l’autre modalité de rappel étaient plus nombreux dans le groupe A que dans le groupe S (31,2% versus 9,1%). Discussion Par rapport à l’appel téléphonique l’utilisation de SMS à j—1 en chirurgie ambulatoire améliore le respect des CPO. Cette modalité de rappel des CPO satisfait la majorité des patients.

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d’intérêts en relation avec cet article.

Références

[1] HAS/ANAP. Socle de connaissance— Synthèse; 2012. p. 12.
[2] Credoc. La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société fran ¸caise; 2013. p. 95

Lien vers l’article

venenatis, dolor. mattis risus. sed ut felis neque.