4 bénéfices de la télésurveillance en oncologie
télésurveillance oncologie

La télésurveillance en oncologie permet aux patients d’assurer la continuité du suivi de leur traitement depuis le confort de leur propre maison. Elle offre une sécurité à ces patients, tout en améliorant les résultats et en réduisant le coût global des soins.

Selon l’Institut national du cancer (INCa), on estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancer pour l’année 2018 en France, et on estime à 157 400, le nombre de décès par cancer la même année. Depuis 30 ans, le nombre global de nouveaux cas de cancer en France augmente chaque année.

Ceux qui ne sont pas équipés ou qui sont dans des zones blanches ne sont pas laissés de côté : Calmedica a développé une technologie multi-canal, accessible à tous les patients en oncologie, sans internet.

Avantages des objets connectés et de la télésurveillance pour les patients en oncologie

Améliorer la qualité de vie des patients

Offrir des soins à domicile pour les personnes atteintes de cancer peut être une occasion unique de permettre au patient de retrouver un sentiment de normalité, si souvent perdu pendant le traitement.

Les patients en oncologie ne connaissent souvent que trop bien les séjours à l’hôpital et les visites fréquentes chez le médecin. Ces expériences peuvent prendre du temps, être stressantes et exposer le patient à des maladies infectieuses.

Tout effort visant à réduire le niveau de stress d’un patient atteint d’un cancer peut améliorer ses résultats et sa qualité de vie.

Grâce aux progrès de la technologie et de la coordination des soins, les patients atteints de cancer qui bénéficient de soins à domicile peuvent recevoir tout ce dont ils ont besoin, depuis certains types de chimiothérapie jusqu’aux soins infirmiers spécialisés, en passant par la physiothérapie, l’ergothérapie et la gestion des symptômes, le tout à leur domicile.

Réduire les réadmissions grâce à la télésurveillance des patients

Un autre avantage de l’utilisation des objets connectés et de la télésurveillance est la réduction des risques de visites imprévues à l’hôpital.

Les réadmissions à l’hôpital sont fréquentes chez les patients atteints de cancer, et sont souvent évitables et dues à un manque de gestion des symptômes. Il a été démontré que les objets connectés pour les patients bénéficiant réduisaient les taux d’admission à l’hôpital.

Le patient peut partager les symptômes qu’il ressent par le biais de questionnaires sur les symptômes, ce qui permet au médecin de voir s’il y a eu des changements et d’évaluer si une intervention est nécessaire.

Souvent, la seule chance qu’a un patient de partager ses symptômes avec son médecin ou son spécialiste est lors des visites en personne. En fonction de la fréquence de ces visites, des symptômes critiques peuvent passer inaperçus pendant de longues périodes, mettant le patient en danger. Les patients peuvent oublier des symptômes importants qu’ils ont ressentis ou se sentir comme un fardeau en les partageant avec leur soignant.

En faisant participer le patient à des enquêtes quotidiennes ou fréquentes sur les symptômes, on lui donne plus d’occasions d’exprimer ses préoccupations concernant sa santé.

Prévenir plutôt que guérir

Le médecin va pouvoir réagir avant qu’un problème devienne grave

Une communication fréquente avec le patient permet au médecin de reconnaître tout symptôme inquiétant et de déterminer la meilleure intervention. Lorsqu’un professionnel de santé n’observe le patient que lors de visites en personne, il est moins susceptible d’observer des changements mineurs, mais néanmoins cruciaux, que le patient peut connaître.

L’éducation des patients sur leur traitement

L’éducation des patients est un autre avantage de la télésurveillance en oncologie.

Des études ont montré que l’éducation du patient présente de nombreux avantages pour les patients recevant un traitement contre le cancer. Il s’agit notamment d’une amélioration de la satisfaction à l’égard de leur traitement, d’une diminution des sentiments d’anxiété, d’une participation accrue à la prise de décision concernant leur traitement et d’une augmentation générale de la capacité à faire face de manière positive à leur cancer (Habimana et al., 2019).

Généralement, un patient reçoit des informations sur son traitement ou la gestion de sa maladie lors des visites à l’hôpital. Ces informations sont souvent difficiles à retenir pour le patient, or dans le cas de la télésurveillance, le patient conserve une trace écrite. En outre, il est davantage engagé dans son suivi, donc plus informé.

 

libero. elit. elementum Donec at elit. luctus dictum eget commodo Curabitur