Le télésuivi : une solution pour améliorer la qualité de vie des patients chroniques
solution de télésuivi

Le télésuivi permet de faciliter l’accès aux soins sur l’ensemble du territoire et d’assurer un suivi médical à distance des patients.

La crise sanitaire du Covid a accéléré le déploiement du numérique en santé et prouvé l’intérêt des solutions de télésuivi afin de prendre en charge les patients à distance. Le télésuivi apparaît aujourd’hui comme une solution pertinente pour pallier aux déserts médicaux, réduire les déplacements inutiles, rendre le patient plus autonome, et améliorer l’observance thérapeutique.

Ce télésuivi peut se faire depuis différents canaux digitaux (SMS, pages web, applications de messagerie, applications mobiles, objets connectés…) afin de s’adapter aux besoins des patients et aux différentes pathologies. Ainsi de ne pas creuser la fracture numérique et toucher les personnes âgées,  qui sont plus atteintes de maladies chroniques que le reste de la population, le SMS est le moyen le plus efficace. En cela, les chatbot de Calmedica suivent plus de 1,5 millions de patients, en dialoguant avec eux par SMS automatisés, grâce à l’intelligence artificielle.

Avec l’avènement de ces outils, le patient a davantage la maîtrise sur son parcours de soin, il n’est plus tributaire de standards téléphoniques surchargés et les professionnels de santé retrouvent du temps pour se consacrer sur les patients qui le nécessitent réellement. Cela permet d’éviter les déplacements contraignants, surtout pour les personnes à mobilité réduite et de réduire les risques de contaminations croisées. Les patients ont donc un accès aux soins de manière plus rapide et facilité, pour les malades chroniques, c’est donc une réelle amélioration de leur qualité de vie.

Favoriser l’observance thérapeutique 

L’observance thérapeutique fait référence à l’adhésion du patient avec son traitement. chez les patients atteints de maladies chroniques, une mauvaise observance entraîne des complications de santé.

La France compte 20 millions de patients atteints de maladies chroniques, favoriser l’observance est donc un enjeu de santé publique. Avec la crise du Covid, ces malades plus à risque en cas de contamination, ont été sujets à un risque de rupture avec leurs soignants et ainsi de non-observance.

Les nouvelles technologies de télésuivi permettent aujourd’hui de favoriser l’observance thérapeutique à distance. Plusieurs outils peuvent être exploités permettant par exemple d’envoyer des SMS de rappels pour la prise de médicaments, dialoguer avec le patient afin d’alerter le professionnel de santé en cas de réponses anormales ou de partager des informations avec le professionnel de santé. 

L’utilisation de ces nouvelles technologies permet donc aux patients de mieux vivre et d’être sécurisés à distance, pour les professionnels de santé c’est un gain de temps qui leur permet également d’assurer une meilleure coordination etc.

Les moyens technologiques sont présents pour déployer les outils de télésurveillance au plus grand nombre.  Cela suppose également que chaque acteur se coordonne autour du patient, pour assurer le télésuivi médical, fournir la solution technique, assurer l’accompagnement thérapeutique.

Des craintes perdurent sur la question de la responsabilité juridique des médecins, avec le développement de ces technologies, la question se pose, qui sera tenu responsable en d’erreur ? Le médecin qui a suivi l’algorithme ou bien l’éditeur de l’algorithme ?

Des appréhensions en matière de protection des données font également surface. Le cadre législatif en France est cependant très protecteur sur le sujet. Les données de santé sont des données à caractère personnel particulières car considérées comme sensibles et protégées par plusieurs textes de lois. Les hébergeurs de données de santé sur support numérique doivent être certifiés, cependant comme pour toutes données stockées, le risque de piratage existe.

En conclusion

L’importance du télésuivi a été soulignée pendant la crise du Covid, mais son intérêt fait partie d’une évolution plus globale correspondant à une médecine plus personnalisée et un patient plus autonome. La télémédecine est amenée à se développer et les espoirs sont grands; améliorer l’observance, regagner du temps pour les professionnels de santé, favoriser la coordination entre professionnels de santé et patients …

porta. id, Sed nec dapibus fringilla massa in elementum